Portrait d’un nouvel arrivant ::: Damien Araboux

Damien ArabouxOriginaire de La Réunion (France), Damien Élie Araboux est arrivé à Matane en 2011 pour y entreprendre un DEC en animation 3D et synthèse d’image. « J’ai choisi le Cégep de Matane pour le programme, mais aussi parce qu’une ville de taille modeste, c’est un milieu de vie qui me plaît bien ». Ce passionné d’effets spéciaux et de conception de scénarios a trouvé dans son domaine d’étude une merveilleuse manière de demeurer connecté sur la magie de l’enfance et de laisser libre cours à sa créativité.

« Les études restaient ma priorité, mais je ne voulais pas pour autant m’enfermer et rester derrière mon écran », explique le jeune homme. De nature sportive, il a commencé par se joindre à l’équipe de soccer du collège. Puis, il est devenu entraîneur pour l’Association de soccer mineur de Matane. « Le contact avec les jeunes, c’est très gratifiant. On n’enseigne pas que des techniques, mais aussi des valeurs qui servent dans la vie : le respect, le sens de l’effort et le travail d’équipe, notamment. »

Mais il n’y a pas que le sport dans la vie de Damien. Généreux et dynamique, il a également un côté social très développé. Après une première année d’étude, il s’est d’abord impliqué comme « rési-aidant » auprès des étudiants récemment arrivés, ainsi qu’au sein du comité d’accueil du Cégep. « J’ai voulu rendre ce que l’on m’a donné lors de mon arrivée ici », dit-il simplement.

Ayant complété sa formation en mai dernier, il souhaite demeurer en Matanie, du moins encore quelques temps. « Je me sens bien intégré, et j’ai l’impression que j’ai encore des choses à apprendre ici. Et puis, il fait tellement bon vivre dans la région… Ce n’est pas facile de partir! » lance-t-il avec un sourire. S’il envisage de travailler dans son domaine d’étude, Damien n’est pas fermé à d’autres opportunités. « Les domaines social et celui des sports et loisirs m’attirent beaucoup : je me vois bien y faire carrière, même si l’animation 3D demeurera certainement une passion. »

Publicités