Portrait : Luc Massicotte ::: Quand la synergie est là!

Luc Massicotte
Luc est né à Montréal. Il habitait Ville Lorraine depuis 2004, au nord de Montréal et est ingénieur industriel. Pendant huit ans il a travaillé à son compte dans sa boîte de consultation spécialisée dans l’amélioration continue des processus d’affaires. Il y a quelques années, il a commencé à planifier sa réorientation professionnelle. C’est en dénichant une offre d’emploi pour un poste de Conseiller en écologie industrielle à la SADC de la région de Matane qu’il décida de postuler! C’était peut-être l’occasion qu’il cherchait : il allait pouvoir se rapprocher de sa fille qui habite à Gaspé, quitter le trafic et relever un nouveau défi professionnel qui le stimulait énormément. Un déménagement, ça peut prendre du temps à se planifier… sauf quand on se fait embaucher plus vite que l’on croyait! Alors hop! À l’été 2017, Luc fermait son entreprise, commençait son contrat et déménageait à Matane! Voici le début d’une belle aventure.

Proactif et ouvert, Luc avait comme objectif de s’intégrer rapidement à son nouveau milieu. La première semaine de son arrivée, il ne tarda à aller dans les 5 à 7 à la Fabrique, se joindre aux Dîners de l’amitié organisés par les Cuisines collectives, puis essayer le Ultimate Frisbee, se joindre aux activités Rézo Matanie et du Groupe d’entraide Matanie. Conjugué à l’accueil chaleureux que lui ont réservé ses collègues de la SADC, le résultat est impressionnant! Même Luc ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi rapide : en quelques mois à peine, il se lie d’amitié avec plusieurs personnes, son agenda est rempli d’activités toutes les semaines, il s’implique dans le conseil d’administration des cuisines collectives et de Ultimate Matane, ainsi que dans le comité consultatif en environnement de la ville de Matane! Tout ça, en plus de travailler dans le cadre de son emploi au développement du nouveau Projet Synergie Matanie, un projet novateur d’économie circulaire.

« Où trouve-t-il tout ce temps, vous demanderez-vous? » Luc explique : « À Ville Lorraine, je passais parfois deux à trois heures par jour dans le trafic. Quand je suis déménagé ici, j’ai retrouvé ces heures perdues et je peux les investir dans ce qui me plaît vraiment et dans les causes qui me tiennent à coeur »! Selon Luc, sa qualité de vie s’est grandement améliorée depuis son arrivée. Habitant au centre-ville, il se rend partout à pied ou à vélo, ce qui lui donne le temps de découvrir les charmes de Matane.

Il constate que le mode de vie d’ici favorise beaucoup plus l’implication sociale et communautaire, car il trouve que les gens sont moins centrés sur leurs besoins individuels et ont plus de temps. « En ville, tu es une goutte dans l’océan, mais ici, tu es un éléphant dans la piscine », s’exclame-t-il en riant! En s’impliquant et en participant aux événements, on rencontre beaucoup de gens et on revoit souvent les mêmes personnes. Ça favorise la création de liens, ça nous tisse chaque fois plus serrés et ça donne le goût de s’impliquer pour la collectivité.

Visiblement bien heureux de vivre ici, au printemps 2018, Luc a pris la décision de rester définitivement à Matane. « Je n’accepterais pas de voir ma qualité de vie diminuer, maintenant que je bénéficie de tout ça, explique-t-il. En plus, j’ai rencontré l’amour! » Cette surprise dans sa vie aide sûrement la balance à pencher du côté « rester », mais ça complète aussi un tout… c’est ce qu’on appelle la synergie!

On te souhaite bien du bonheur ici Luc! La Matanie est plus unie grâce à toi!

Publicités