Rézo Matanie fête ses 10 ans !

Il y a 10 ans déjà, trois amis aux origines et parcours différents venaient de s’installer à Matane. Ils partageaient l’envie de se créer un réseau social et de s’impliquer pour favoriser les occasions de rencontres entre nouveaux arrivants et Mataniens.

Catherine Berger, originaire de Rimouski et nouvellement arrivée à Matane en 2009, Cyrille Wandji, un Camerounais d’origine qui s’ancrait progressivement dans la région à travers le bénévolat, et Marie-Claude Soucy, originaire de Matane, qui s’y réinstallait après plusieurs années passées à l’extérieur, ont tous les trois imaginé et mis sur pied Rézo Matanie.

En devenant chargée de projet pour le SANAM et agente de migration pour Place aux jeunes région Matane, Catherine Berger et Marie-Claude Soucy ont respectivement intégré Rézo Matanie aux activités de leur service tout en maintenant une forte collaboration, permettant la mise sur pied d’une stratégie d’accueil commune et concertée pour tous les groupes d’âges.

En 10 ans, Rézo Matanie, c’est…

::: plus d’une centaine d’activités de découverte du territoire et de réseautage (initiations à la pêche, au curling, aux sports hivernaux, excursions dans la Réserve faunique de Matane, traversées du fleuve, innombrables potlucks interculturels, 5 à 7 thématiques (ou 5 à tard pour certains..), soirées pour célibataires, karaokés et pistes de danse enflammées, rallyes de découverte intermunicipaux, ateliers sur l’histoire du territoire…ne sont que quelques-unes des activités réalisées par Rézo!)

::: des centaines de participant.e.s de toutes origines, générations, appartenances ethniques ou religieuses, des familles, des jeunes professionnels, des étudiants internationaux et des Mataniens accueillants

::: de nombreux et précieux bénévoles impliqués pour faire de La Matanie un milieu accueillant et dynamique

::: des dizaines de collaborations avec des organismes communautaires, culturels, socioéconomiques, des comités, des municipalités, des personnes passionnés, etc.

::: des liens tissés, des amitiés créées (et même quelques couples formés!), une communauté plus ouverte et des nouveaux arrivants qui s’enracinent petit à petit, rencontre après rencontre.

Les débuts de Rézo : le désir de rencontrer et de s’impliquer

Catherine Berger raconte la création de Rézo Matanie dans un article intitulé  » Une région tricotée serrée » qu’elle a rédigé pour le journal le Mouton Noir en 2015. Elle écrit :

« Passer d’une conversation à la boulangerie avec un sympathique inconnu à l’intimité de la cuisine d’un ami, tel est le défi du nouvel arrivant. C’est pour cette raison qu’un an après mon retour en région, en 2010, je me joignais à deux amis pour former Rézo Matanie, une plateforme de réseautage destinée à créer des liens entre nouveaux arrivants et autres Mataniens.

Nous étions trois, avec trois parcours distincts et une ferme volonté de participer à rendre notre nouveau milieu encore plus accueillant. « Il fallait trouver davantage de prétextes, d’occasions de rencontres », raconte Marie-Claude. « Et pas seulement au bénéfice des nouveaux arrivants : pour l’ensemble de la communauté, qui s’enrichit de cette diversité. » Des « prétextes » tels que des ateliers de cuisine le dimanche, une sortie d’initiation à l’ornithologie ou des potlucks multiculturels baptisés « cabanes à palabres ». Autant d’activités qui permettent d’aller au-delà des conversations sur la météo.»

L’apport des bénévoles, au coeur de Rézo !

Rézo Matanie n’aurait pas eu autant de succès et rejoint autant de personnes sans l’apport des précieux bénévoles qui s’y impliquent. Le Comité Rézo Matanie est constitué de nouveaux arrivants, de personnes immigrantes et de Mataniens d’origine ou d’adoption qui s’impliquent, ainsi que des nouveaux autres collaborateurs, dans l’organisation des activités.

Une vision qui perdure

Il y a 10 ans, la création de Rézo Matanie représentait le début d’une vision de l’accueil, de l’attractivité et de l’intégration en Matanie. Un accueil convivial et chaleureux pour toutes et tous, une communauté ouverte et impliquée dans l’intégration de ses nouveaux arrivants. Depuis, Rézo Matanie a même inspiré d’autres régions à créer leur propre « Rézo » !

«  Il n’y a là rien de révolutionnaire… et pourtant si, un peu. Travailler à attirer, à accueillir et à retenir de nouveaux citoyens en région, alors que le gouvernement s’acharne à ne voir le développement que dans les grands centres urbains, ça prend une certaine dose d’idéalisme. (…)

Trois amis, trois parcours très différents, mais une certitude : qu’on vienne de la ville voisine ou du bout du monde, nos initiatives tissent des solidarités qui ancrent.» – Catherine Berger  » Une région tricotée serrée »

Nous ne pouvons que souhaiter un autre 10 ans d’activités et de rencontres pour Rézo Matanie!

Souper de Noël du comité Rézo-Matanie !

Le Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie et Place aux jeunes région Matane ont tenu à souligner l’implication des membres du comité Rézo Matanie lors d’un souper de Noël qui s’est tenu le jeudi 12 décembre !

Rézo Matanie, coordonné par le SANAM, Place aux jeunes région Matane et le comité d’accueil Rézo Matanie, propose des activités mensuelles aux nouveaux arrivants, aux personnes immigrantes et aux mataniens de tous âges. Ces activités ont pour but de faire découvrir le territoire de la Matanie aux nouveaux arrivants tout en leur permettant d’élargir leur réseau de contacts afin de favoriser leur intégration et leur établissement durable dans la région.

Rézo Matanie collabore avec Expérience Matanie pour la programmation de futures activités

Dans le cadre de ce souper, le comité Rézo Matanie accueillait Andy Appleby, technicien en loisirs au Cégep de Matane dont le mandat est de faire vivre l’Expérience de La Matanie aux étudiants. Le projet Expérience Matanie, porté par le Cégep de Matane, la MRC de la Matanie, le Pôle d’économie sociale du Bas-Saint-Laurent et COSMOSS de La Matanie, est en quelque sorte un « Rézo Matanie » pour les étudiants internationaux et ceux nouvellement arrivés en Matanie.

Pour le début de l’année 2020, une programmation d’activité a été réfléchie conjointement avec Expérience Matanie afin que ces activités soient à la fois accessibles aux nouveaux arrivants, aux personnes immigrantes et aux étudiants internationaux.

Pour rester à l’affût des activités à venir:

Envie de vous impliquer au sein du comité? Contactez-nous!

Initiation aux sports d’hiver au Mont-Castor

Visuel 2

Rézo Matanie invite les nouveaux arrivants et leur famille à une initiation aux sports d’hiver au Mont-Castor, le samedi 16 mars 2019, dès 10h00,

Inscrivez-vous avant le 13 mars!

Les participants pourront choisir entre :
– Initiation au ski : inclut équipement et moniteur (coût de 10$ – important de réserver votre place!)
– Raquette : inclut les raquettes
– Glissade sur tube

Inscription obligatoire avant le 13 mars par courriel : sanam@cgmatane.qc.ca ou par téléphone : 418-562-1240, poste 2230 Il est important de nous dire quelle activité vous voulez essayer. Pour le ski, nous aurons besoin de certaines informations.

Horaire :
Arrivée à 10h00 au Mont-Castor (par vos propres moyens ou covoiturage possible)
Début des activités à 10h30
Rassemblement au chalet : 12h00-13h00

Habillez-vous chaudement!
Nous vous invitons à apporter un lunch pour le dîner ou vous pourrez vous procurer un repas sur place à la cantine du chalet, ainsi qu’un bon chocolat chaud!

Nous vous présentons le nouveau Comité Rézo Matanie !

IMG_20170504_183714339

De gauche à droite : Elie Damien Araboux, Émilie Genest, Mamoud Mbouombouo, Anthony Phan-Beaudoin, André Marcil, Luce Thériault, Annie Veillette et Julie Simard.  En bas : Keven M. Boulanger et Fanny Allaire-Poliquin (ainsi que Ginger, la membre canine du groupe!).

Nous sommes heureux de vous présenter le nouveau comité Rézo Matanie!

Coordonné par la chargée de projet du SANAM et par l’agente de migration de Place aux jeunes Région Matane, le comité Rézo Matanie est composé de nouveaux arrivants québécois ou immigrants, ainsi que de matanais bénévoles qui désirent s’impliquer pour contribuer à l’intégration des nouveaux arrivants en Matanie.

Mis sur pied en 2010, ce comité a conservé les mêmes objectifs au fil des années :

Favoriser l’intégration des nouveaux arrivants en Matanie en proposant une programmation d’activités qui permet aux participants de découvrir le territoire et d’élargir leur réseau.

Constituer un lieu d’implication où les nouveaux arrivants, ainsi que ceux et celles qui souhaitent contribuer à leur intégration, peuvent proposer des idées d’activités et collaborer activement à leur réalisation. 

En 2016, le temps était venu de recruter de nouveaux membres prêts à prendre le relais de ceux qui se sont investis et qui ont si bien bâti le comité. Heureuse coïncidence, à la fin de cette même année, un groupe de nouveaux arrivants dynamiques et désireux de s’investir pour rendre Matane encore plus accueillante arrivait dans notre belle région. C’est ainsi qu’en décembre 2016, le comité Rézo Matanie accueillait de nouveaux bénévoles et redevenait un lieu d’implication actif. Le comité s’est élargi jusqu’en mai 2017 et compte désormais huit membres originaires de plusieurs endroits du Québec et du monde.

Nous sommes donc heureux de vous présenter les personnes qui oeuvrent à élaborer une programmation d’activités variées, attirantes, accessibles et conviviales! Pour être certain(e) de ne rien manquer, inscrivez-vous à l’infolettre du SANAM et suivez-nous sur Facebook!

Pour une région toujours plus accueillante!

Pour en savoir plus sur l’historique du comité Rézo Matanie, cliquez ici.

Semaine de l’action bénévole : MERCI!

17352022_1317393381677528_3878979794911170800_nEn cette semaine de l’action bénévole, le Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie tient à souligner l’apport de chacune des personnes qui s’implique de près ou de loin dans les projets du SANAM.

Que vous soyez impliqué dans le Comité Rézo Matanie, dans le Rézo des Parrains-marraines ou que vous participiez à l’organisation d’évènements ponctuels, le temps que vous offrez et le coeur que vous mettez dans ces projets ont un impact réel sur le tissu de notre communauté, que vous contribuez à tisser un fil à la fois.

Bravo également au Centre d’action bénévole région de Matane pour tout son travail. N’oubliez pas que vous pouvez toujours visiter le site https://www.benevolatmatanie.ca/ pour trouver une implication ou pour trouver des bénévoles.

Voici quelques photos qui de moments marquants de l’année précédente, moments qui n’auraient pas pu exister sans vous, chers bénévoles! Un grand MERCI à chacun d’entre vous!

PORTRAIT ::: Annie et Alexandre – Le choix de la solidarité régionale!

Alexandre se décrit lui-même comme un « p’tit gars de rang », du fait qu’il a grandi à Sainte-Monique-de-Honfleur, un village de quelques centaines d’âmes à 30 minutes d’Alma au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il garde un fort sentiment d’appartenance à sa région mère, mais les charmes et opportunités de La Matanie ont su garder leur emprise sur lui depuis qu’il s’y est installé il y a 6 ans (se faire une copine matanaise a peut-être pesé un peu dans la balance aussi…). Annie, pour sa part, est revenue à Matane à l’été 2017 après l’avoir quittée pour ses études. C’est d’entreprendre une maîtrise en développement régional qui l’a poussée à revenir habiter son coin de pays ; elle est convaincue : «je veux contribuer au développement de ma région natale et c’est pour elle que je veux m’investir et mettre à profit mes connaissances». Annie et Alexandre forment un couple charmant et très conscient des défis auxquelles sont confrontées les régions du Québec. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils ont choisi d’y faire leur vie : ils croient aussi à la force du rural et à celle des gens qui choisissent de s’y établir.

Portrait d’un jeune couple engagé et inspirant!


Enseignant en Animation 3D au Cégep de Matane, Alexandre vient d’abord vivre à Matane pour y entamer un DEC en Techniques d’animation 3D. Bien que cette formation s’offre dans les plus grandes villes, il choisit Matane parce que le cadre de vie ressemble plus à ce qu’il connaît. Il termine son DEC avec un stage au Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN) qui lui vaut un emploi durant les années qui suivent. Ce n’est pas anodin, selon lui, que de réussir dans son domaine en région et Alexandre en éprouve une certaine fierté. Plusieurs croient en effet qu’il est nécessaire de vivre dans les plus grands centres afin d’évoluer dans le secteur du développement technologique, mais ce n’est pas le cas à son avis. Pour sa part, il a choisi de contribuer à faire venir le développement technologique jusqu’à nous! Aujourd’hui, il est ravi de sa carrière débutante en enseignement 3D et il se plaît à évoluer dans un Cégep qui compte des étudiants de partout au Québec et dans le monde. « Cette diversité dans le programme de 3D crée une atmosphère unique car tout le monde se trouve à être un peu déraciné. La cohésion qui se crée dans le groupe est forte! », exprime Alexandre.

De son côté, Annie a quitté son foyer il y a quelques années pour se rendre à Montréal afin de compléter un baccalauréat en psycho-sociologie à l’Université de Montréal. Elle tient à expérimenter le pouls de la vie urbaine montréalaise, mais se doute bien qu’elle reviendra chez elle par la suite. « Tout le temps que j’étais là-bas, ça renforçait mon sentiment d’appartenance à Matane », affirme-t-elle. Trois ans plus tard, la région du Bas-Saint-Laurent la compte à nouveau parmi ses citoyens lorsque la bachelière s’installe à Rimouski pour débuter une maîtrise en développement régional à l’UQAR. Tout au long de ses études, elle revient l’été à Matane afin de travailler à la Municipalité Régionale de Comté de La Matanie. Cette expérience lui vaut une connaissance croissante et importante du territoire. Revenue définitivement à Matane il y a de cela quelques mois afin de poursuivre la rédaction de son mémoire, Annie aspire à travailler ici en développement régional ou dans un domaine connexe tout en poursuivant sa recherche.

Motivés à s’impliquer dans leur communauté, Annie et Alexandre se sont inscrits ensemble au projet de jumelage que propose le SANAM et le Cégep. Une étudiante française en photographie du Cégep et un étudiant malien en Soudage-Montage au Centre de formation professionnelle ont la chance de pouvoir compter sur Annie et Alexandre comme marraine et parrain depuis l’hiver 2017. Ils se plaisent à offrir la chance à ces étudiants de sortir de leur milieu scolaire, de découvrir le territoire et d’entrer en contact avec la culture québécoise et matanaise. Également impliquée dans le comité Rézo Matanie, Annie participe à l’organisation d’activités pour les nouveaux arrivants. Nous sommes bien heureux de la compter parmi nous!

La Matanie ne peut que se compter chanceuse de vous compter sur son territoire, Annie et Alexandre, et nous vous souhaitons de continuer à vous épanouir ici, tout en apportant de vos compétences au développement régional et technologique de notre beau coin de pays! 🙂 

 

5 à 7 « Tricotés serrés » et lancement de la Campagne J’aime La Matanie !

J'aimee
Un 5 à 7 « Tricotés serrés » aura lieu le vendredi 10 juin 2016 dès 17h00, au Manoir des Sapins, afin de conclure en beauté la journée de réflexion inter-municipale. Cet événement festif prend place dans le cadre de la programmation Rézo Matanie et est ouvert à toute la population de La Matanie. Ce sera l’occasion de célébrer notre fierté de vivre en Matanie et d’échanger dans l’ambiance agréable et chaleureuse de l’auberge.

Cette soirée constituera également le lancement officiel de la Campagne estivale J’aime La Matanie.  Cette campagne sera active tout l’été dans les événements phares de la région et sur les médias sociaux, pour promouvoir le sentiment d’appartenance et montrer que La Matanie est un milieu de vie dynamique et attractif !

Soyez des nôtres pour célébrer La Matanie et le magnifique été qui s’annonce! C’est un rendez-vous dès 17h00 au 180 boulevard Perron à Sainte-Félicité. Nous disposons d’un permis de réunion, alors vous êtes invités à apporter avec vous vos consommations.

Afin de nous aider à planifier adéquatement l’activité, merci de confirmer votre présence via notre événement Facebook ou par courriel sanam@cgmatane.qc.ca.

Au plaisir de vous y voir !

Catherine Berger et Fanny Allaire-Poliquin
Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie (SANAM)

Rézo Matanie: s’impliquer pour une région de plus en plus accueillante

Les initiateurs; Cyrille Wandji, Catherine Berger, Marie-Claude Soucy et Marianne Iza, bénévole au sein du comité en 2010.

Les initiateurs: Cyrille Wandji, Catherine Berger, Marie-Claude Soucy et Marianne Iza, bénévoles au sein du comité en 2010.

Rézo Matanie, ça vous dit quelque chose?

Le projet Rézo Matanie est né en 2010 d’une initiative bénévole visant à favoriser l’intégration des nouveaux arrivants dans la région. Il s’agissait alors d’utiliser le réseau social Facebook pour proposer différentes activités permettant de tisser des liens entre les Matanais.

Après quelques années d’activités portées par des bénévoles, Rézo Matanie est repris par deux des initiatrices du projet, cette fois sur une base professionnelle. Le Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie (SANAM) et Place aux jeunes (PAJ) région Matane assument alors l’animation d’un comité dont la mission est d’offrir une programmation diversifiée et rassembleuse, les activités mensuelles organisées devenant autant de prétextes aux rencontres.

L’automne dernier, un petit comité de 4 nouveaux – et moins nouveaux – arrivants est formé. La responsable du SANAM et l’agente de migration PAJ proposent un remue-méninges d’où émergent de nouvelles idées d’activités pour la programmation 2014-2015. C’est dans l’une des rencontres du comité Rézo Matanie que naît le concept des 5 à 7 Tricotés serrés, imaginé par une membre.

Pour 2015-2016, nous souhaitons élargir le comité et en faire un lieu d’implication plus ouvert, où les nouveaux arrivants ainsi que ceux et celles qui souhaitent contribuer à leur intégration peuvent proposer des idées et collaborer activement à leur réalisation. Un comité flexible, au sein duquel il est possible s’engager ponctuellement, pour une activité spécifique, ou de s’investir sur une base régulière. Enfin, le comité Rézo Matanie se promet d’être un groupe où l’implication est agréable et accessible, avec des réunions autour d’un dîner ou d’un 5 à 7 convivial.

Vous avez envie de vous joindre à nous et de participer à l’élaboration de la programmation de Rézo Matanie? Vous avez des idées originales, ou simplement l’envie de vous investir pour une région toujours plus accueillante? Contactez-nous !

Rézo Matanie, c'est aussi une page Facebook. Devenez ami(e)!

Rézo Matanie, c’est aussi une page Facebook. Devenez ami(e)!

Une région tricotée serrée

À gauche: Marie-Claude Soucy, agente de migration Place aux jeunes. À droite: Catherine Berger, chargée de projet du Service d'accueil des nouveaux arrivants. Entre les deux: Cyrille Wandji, un ami et bénévole dévoué qui a lui aussi l'intégration à cœur.

À gauche: Marie-Claude Soucy, agente de migration Place aux jeunes. À droite: Catherine Berger, chargée de projet du Service d’accueil des nouveaux arrivants. Entre les deux: Cyrille Wandji, un ami et bénévole dévoué qui a lui aussi l’intégration à cœur.

Lors de l’appel de textes estival du journal Le Mouton Noir, le rédacteur en chef a proposé un numéro spécial pour vanter les mérites de notre région: « Parlez-nous des initiatives originales et positives d’ici. Pourquoi choisir de demeurer dans le Bas-Saint-Laurent ou la Gaspésie? ». Il n’en fallait pas plus pour que Catherine, chargée de projet du SANAM, prenne la plume et rédige un petit article sur le sujet.

Vous avez envie d’en apprendre davantage sur la genèse de Rézo Matanie? Lisez l’article « Une région tricotée serrée » sur le site du Mouton Noir!

Randonnée de raquettes et 5 à 7 « Tricotés Serrés » à Sainte-Félicité

Randonnée organisée l'an dernier à Saint-Ulric dans le cadre de l'activité "Raquettes et chocolats". Photo: Louis-Philippe Cusson.

Randonnée organisée l’an dernier à Saint-Ulric dans le cadre de l’activité « Raquettes et chocolats ». Photo: Louis-Philippe Cusson.

Le samedi 11 avril prochain, le comité Rézo Matanie vous convie à une activité combinant plein air, bonne bouffe hivernale et initiation au slam! Dès 15h00, les personnes intéressées – nouveaux arrivants ou non – sont invitées à se rejoindre au Centre sportif de Sainte-Félicité (194, rue Saint-Joseph), point de départ du sentier.

Après une randonnée de raquettes d’une durée approximative d’une heure et demie, on se donne rendez-vous vers 16h30 au Manoir des Sapins (180, boulevard Perron) pour un 5 à 7 tricotés serrés créatif. Des représentants du comité Slam-Poésie de La Matanie, nous proposeront une brève initiation au slam, cet art accessible qui gagne en popularité. Vous ne vous sentez pas inspirés? Il sera aussi possible de siroter un chocolat chaud en bonne compagnie et de contempler le fleuve.

Histoire de poursuivre la soirée, on vous invite également à partager un souper avec nous, soit une bonne soupe-repas réconfortante (deux choix: végé ou non), pour 6$ par personne et 8$ pour un combo soupe et dessert (+ taxes). Le tout accompagné de pain maison! Vous pouvez apporter votre vin et bière sur place.

Rappelons que les Tricotés Serrés sont des 5 à 7 de réseautage thématique ayant pour but de favoriser l’intégration des nouveaux arrivants en Matanie. Les Tricotés Serrés sont une initiative de Rézo Matanie, du Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie – SANAM et de Place aux jeunes région Matane ( Paj Matane).

Les personnes souhaitant s’inscrire sont invitées à communiquer avec nous. Prendre note qu’il est possible de louer des raquettes à prix modique en le précisant lors de l’inscription.

Lien vers l’événement Facebook.