Communiqué de presse : Première édition – Journées des rencontres interculturelles de La Matanie

COMMUNIQUÉ _ Journées rencontres interculturelles_2018_Page_1COMMUNIQUÉ _ Journées rencontres interculturelles_2018_Page_2

Publicités

Première édition des Journées des rencontres interculturelles de La Matanie

19, 20, 21 avril 2018 !

logo journees-rencontres-interculturelles-matanie

 

Les rencontres interculturelles … par les livres

Du 16 au 22 avril

Sélection et exposition de livres : découvrez des auteurs et histoires du monde

Chouette Librairie – Bibliothèque municipale Fonds de solidarité FTQ de Matane – Bibliothèque Lucien-Lelièvre, Cégep de Matane

 

Jeudi 19 avril

16 h 00 à 19 h 00 : Ambiance musiques du monde, collection de vinyles
Bibliothèque Lucien-Lelièvre, Cégep de Matane

 

Vendredi 20 avril

11 h 30 à 13 h 00 : Dîner découverte : Île de la Réunion et France à l’honneur
Bistro Coopsco Cégep de Matane |Tarif du Bistro | Bienvenue à tous!

À partir de 17 h 00 : Soirée festive : souper interculturel, découverte de saveurs et musiqueManoir des sapins, Sainte-Félicité
Entrée : 5$  | Apportez votre instrument de musique!

Vous voulez nous faire découvrir un plat de votre pays durant cette soirée? Contactez-nous! 

Samedi 21 avril

Bibliothèque municipale fonds de solidarité FTQ de Matane

13 h 00 : Conte musical « Les créatures du Saint Laurent » par Olivier Garot et Alexandre Boyer | Gratuit!  –  Bienvenue aux familles!

 14 h 00 à 17 h 00 : Bibliothèque vivante : De vraies personnes, de vrais parcours


Une programmation possible grâce à la contribution financière :

  • Du Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion
  • De la Ville de Matane
  • De la Bibliothèque municipale fonds de solidarité FTQ de Matane

Et à la précieuse collaboration de :

  • Coopsco
  • Cégep de Matane
  • Bibliothèque Lucien-Lelièvre

Information 418-562-1240 #2230

Affiche JRIM 2_FINALE plus petit

Walter, Heydi et Andrea : Du Nicaragua à Matane!

wal-1-2

Walter est arrivé à Matane à l’automne 2016 avec trois autres collègues du Nicaragua : ils ont été recrutés par Marmen pour venir travailler ici comme soudeurs. Pour Walter, cette opportunité s’avérait unique et il décida de la saisir. C’est en famille, avec sa femme Heydi et leur fille Andrea, qu’ils ont fait le choix de déménager à Matane. Nouvelle langue, nouvelle culture, des hivers froids et enneigés, de la nourriture différente ; de grands défis les attendent, mais en venant au Québec, ils sont motivés par l’occasion de donner à leur fille la chance d’envisager un futur plus prometteur. Comme ils disent : « C’est difficile de quitter sa famille et tout ce qu’on connaît, mais on l’a fait pour l’avenir et l’avenir, c’est notre fille Andrea ».

Nica à Matane

La famille est originaire de la ville de Chichigalpa au Nicaragua. Walter a étudié la soudure et travaille dans son domaine depuis ses 18 ans. Au Nicaragua, la situation du marché de l’emploi n’est pas toujours stable et malgré que Walter ait eu beaucoup de contrats, il est difficile d’avoir la certitude qu’il aura un travail dans un horizon de quelques mois ; c’est comme ça pour tout le monde. Avec la naissance de leur fille en 2008, la stabilité du travail s’est avérée encore plus cruciale. Lorsque l’entreprise Marmen est arrivée au Nicaragua en 2016 dans le but de recruter des soudeurs et leur offrir un contrat de travail au Canada avec la possibilité d’y faire venir leur famille et d’y rester, Walter et sa femme ont tout de suite considéré cette option qui n’allait peut-être jamais se représenter. Venir vivre au Canada, dans un pays qu’ils considèrent comme surdéveloppé et offrant des opportunités qu’ils ne pourraient pas espérer au Nicaragua, est pour eux une option qu’ils ne peuvent refuser d’essayer. Ils se lancent dans les démarches même si une partie d’eux-mêmes continue de croire que c’est « trop beau pour être vrai » !

Après à des mois de préparatifs, de tests et d’examens, Walter est sélectionné avec trois autres soudeurs et quittent pour Matane en septembre et octobre 2016. Le soutien que leur offre Marmen Énergie Inc est très complet et le SANAM est mandaté de leur accueil, installation et intégration. Ils commencent aussitôt le travail et entreprennent des cours de français dès leur première semaine ici. C’est un processus d’adaptation qui est difficile à imaginer quand on ne l’a pas vécu! Ceci étant dit, Walter mentionne qu’ils se sont sentis bien accueillis à Matane et que les gens sont très gentils. Les mois et le premier hiver passent et il est toujours convaincu de vouloir vivre ici avec sa fille et sa femme. De leur côté, Heydi et Andrea ont hâte de venir le rejoindre et c’est en juillet 2017 qu’à leur tour elles prennent l’avion et s’envolent vers leur nouvelle vie matanaise.

C’est alors que commencent plusieurs « premières » pour Heydi et Andrea ! Première fois qu’elles entendent parler québécois, première journée d’école pour Andrea, première poutine, premier automne coloré, première neige, premier bonhomme de neige, premier Noël blanc, première tempête de neige, première sortie de glissade et de patin, etc. 

Andrea a commencé l’école en août et elle parle déjà le français! Elle s’est fait plusieurs amis et adore la neige et le patin! Pour sa part Heydi prend des cours de français au Centre d’éducation des adultes de Matane, joue au Ultimate frisbee, participe à plein d’activités et souhaite éventuellement trouver un travail.

À la question : « Quels sont vos souhaits pour le futur ? », Walter explique qu’il veut obtenir son permis de conduire et faire les démarches pour la résidence permanente, intégrer une équipe de soccer et ils veulent éventuellement acheter une maison. Pour sa part, Heydi répond qu’elle souhaite continuer à apprendre le français et travailler. Elle soutient surtout qu’ils entretiennent des espoirs pour leur fille : « on veut qu’elle puisse aller dans une bonne école de gymnastique et un jour elle pourra même aller aux Jeux Olympiques et représenter le Canada! » renchérit-elle alors qu’Andrea rétorque qu’elle irait plutôt aux Olympiques au nom du Nicaragua! 😉 

Les Olympiques, c’est tout un objectif, mais pourquoi pas? Ils expliquent que c’est le fait de vivre ici qui leur donne l’occasion de voir grand et de rêver. En venant au Québec, ce qu’ils souhaitaient était d’améliorer leurs conditions de vie et d’offrir à leur fille un futur à la hauteur de ses aspirations. Ils continuent de croire qu’ils ont fait le bon choix, autant pour eux que pour elle.

Heydi, Andrea et Walter, nous vous souhaitons la bienvenue dans votre nouvelle vie et sommes heureux de compter des nouveaux Matanais parmi nous! 

Couché soleil

Conférence : Embaucher des travailleurs issus de l’immigration

Visuel5

Le 22 mars prochain, de 9h30 à 11h30, dans le cadre de la Semaine de l’emploi au Bas-Saint-Laurent, le SANAM ainsi que le Comité emploi de La Matanie organisent une conférence sur l’embauche de travailleurs issus de l’immigration. Cette conférence se tiendra à la salle Lucien-Bellemare du Cégep de Matane.

Lors de cet événement gratuit et destiné aux employeurs, vous pourrez entendre les témoignages de trois employeurs de la région qui ont embauché des personnes issues de l’immigration, par le recrutement à l’international et par le recrutement de candidats immigrants déjà au Canada.

Les personnes invitées partageront l’expérience vécue par leur entreprise, notamment concernant l’embauche de main-d’œuvre recrutée à l’étranger. Vous pourrez entendre :

  • Mélanie Cummings, Conseillère principale en ressources humaines, MARMEN Énergie Inc. (Matane)
  • Valérie Bossé, Directrice des ressources humaines – Viandes du Breton (Rivière-du-Loup)
  • Anne Dupéré, Vice-présidente exécutive chez Groupe Bertrand Rioux et auparavant Directrice Développement des affaires à Diarough Canada (Matane)

Ces courtes présentations permettront aux employeurs intéressés d’obtenir un aperçu des divers éléments à considérer dans le recrutement, l’accueil, l’installation et l’intégration de personnel issu de l’immigration, ainsi que de leurs familles dans certains cas, et des défis qui peuvent en découler.

Le Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie (SANAM) sera également sur place pour présenter les services présents en Matanie qui sont offerts aux travailleurs issus de l’immigration et aux employeurs qui embauchent une main-d’œuvre diversifiée.

Événement Facebook : ici

– MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS – Invitation : Souper et soirée multiculturelle

 

Affiche photos2

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS Invitation : Souper et soirée multiculturelle

(Matane, le 9 février 2018) Le Mois de l’histoire des Noirs sera souligné le 23 février prochain lors d’un souper et d’une soirée multiculturelle qui se tiendront dans le sous-sol de l’église Saint-Jérôme située au 527 av. Saint-Jérôme à Matane, dès 17h.

Développement et paix, le Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie et le Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social organisent en collaboration cet événement.

Cette soirée sera une occasion de souligner la contribution des personnes d’ascendance africaine qui façonnent l’identité et le dynamisme de la ville de Matane et de la région. Ce sera aussi sous le thème de l’ouverture au monde et à la diversité culturelle que la soirée se déroulera.

Président d’honneur de cet événement, le directeur général du Cégep de Matane, Pierre Bédard, incarne bien le message d’ouverture que les organisateurs souhaitent mettre de l’avant. En effet, le Cégep de Matane compte environ 30% de sa population étudiante qui provient de l’international et ces étudiants contribuent à la vitalité de la communauté. Outre le Cégep, c’est toute La Matanie qui accueille d’année en année de nouvelles personnes, provenant des quatre coins du monde, dans ses municipalités.

Plusieurs personnes prendront aussi la parole pour raconter leur Afrique natale et partager une partie d’eux-mêmes et de leur vision du monde par des témoignages, poésies et histoires.

Un souper aux saveurs internationales sera offert au coût de 10$ (5$ étudiants et gratuit enfants de moins de 12 ans). La soirée se poursuivra musique du monde et danse.   

Billets : Contacter Thérèse Sagna 418-560-4305 ou Fanny Allaire-Poliquin 418-562-1240 #2230 / sanam@cgmatane.qc.ca

-30-

Pour renseignements :
Fanny Allaire-Poliquin, Chargée de projet
Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie (SANAM)
418-562-1240, poste 2230

Mois de l’histoire des Noirs souligné à Matane

affiche2018-web

Sous le thème de l’ouverture au monde et aux autres cultures, le Mois de l’histoire des Noirs sera célébré à Matane lors d’un souper et d’une soirée multiculturelle le vendredi 23 février 2018. 

Le Mois de l’histoire des Noirs, qui a lieu tous les mois de février, est une occasion de souligner la contribution des personnes d’ascendance africaine qui façonnent l’identité et le patrimoine canadiens. En Matanie, nous tenons à souligner ce mois important en organisant une soirée sous le thème de la diversité, de l’ouverture et de la reconnaissance.

Le président d’honneur de la soirée, le directeur général du Cégep de Matane, Pierre Bédard, incarne bien les valeurs que nous mettons à l’avant scène pour cette soirée. En effet, le Cégep de Matane compte environ 30% de sa population étudiante qui provient de l’international. Ces étudiants contribuent à la vitalité de notre milieu. Outre le Cégep, c’est toute La Matanie qui accueille d’année en année des nouvelles personnes provenant des quatre coins du monde dans ses communautés.

Un Cégep régional ouvert sur le monde et une population matanienne diversifiée nous rendent fières et fiers et c’est pourquoi nous tenons à souligner l’apport de chacun, tout en renforçant les liens entre la communauté matanaise, internationale et étudiante.

Un souper multiculturel vous sera offert au coût de 10$ / 5$ étudiants (gratuit enfants de moins de 12 ans). Durant la soirée, sont prévus une activité de sensibilisation à la lutte contre les préjugés, des prises de parole, prix de présence, certificats de reconnaissance et musique et danse du monde. Il y aura également un service de bar sur place.

Lieu : Sous-sol de l’église St-Jérôme

Date et heure : Vendredi 23 février 2018, à partir de 17h00

Coût souper :  10$  /  5$ pour étudiants (gratuit enfants de moins de 12 ans)

______________________________________________________________

ACHETEZ VOS BILLETS : Contactez Thérèse Sagna ou Fanny Allaire-Poliquin
418-562-1240, poste 2230 / sanam@cgmatane.qc.ca 

______________________________________________________________

Une invitation de Développement et paix, du SANAM et du Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social (CIBLES).

Riches échanges lors de la soirée sur la Solidarité interculturelle en Matanie

Le 17 novembre 2017, le SANAM, en collaboration avec Développement et paix ainsi que le CIBLES – Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social, ont souligné les Journées québécoises de la solidarité internationale | JQSI lors d’une soirée qui avait comme thématique la solidarité interculturelle et internationale.

Une cinquantaine de personnes ainsi que certains élu-e-s étaient présents pour participer aux discussions. Nous remercions chaleureusement Jeanne-Marie Rugira pour ses mots inspirants, Vinciane Cousin pour son soutien et sa présence, ainsi que toutes les personnes invitées qui ont donné vie à des textes poétiques parlant d’interdépendance humaine, d’identité autochtone, de couleur de peau, de quête identitaire et de vivre ensemble.

La solidarité interculturelle et internationale, c’est être « conscient-e de l’interdépendance humaine »!

Nous remercions la Bibliothèque municipale Fonds de solidarité FTQ de Matane de nous avoir accueillis pour l’événement ainsi que toutes les personnes qui étaient présentes!

Merci à NousTV pour ce reportage!