Portrait d’un jumelage réussi et d’une amitié complice

Photo_Sophie et LaurenceOriginaire de Québec et bachelière en travail social, Laurence April-Lapointe est arrivée à Matane l’été dernier. En couple depuis plusieurs années avec le Dr Bernard Alain, c’est ensemble qu’ils ont choisi La Matanie comme nouveau milieu de vie et de pratique. L’enthousiasme et la détermination de Laurence à vivre cette grande aventure était toutefois teintée d’inquiétude : celle de l’isolement, de l’ennui, de l’intégration sociale et professionnelle… Soucieuse de développer rapidement de nouvelles amitiés et un réseau de contacts fort, elle accepte dès son arrivée les invitations aux diverses activités de réseautage. C’est suite à l’une de ces activités que l’idée de lui proposer un jumelage est venue…

Originaire de Grande-Bretagne, Sophie Spencer est installée à Matane depuis 2008. Alors qu’elle entreprenait ses démarches pour devenir monitrice d’anglais au Québec, elle fait clairement la demande d’être située dans une petite ville de région « pour vivre la véritable expérience québécoise ». La jeune enseignante au Cégep de Matane – Jean-Simon Langlois, son conjoint, y travaille aussi comme webmestre – occupe également un poste de traductrice et rédactrice pour le Groupe PVP depuis plusieurs années. Désireuse de partager sa propre expérience et de contribuer à l’intégration des nouveaux arrivants, Sophie s’implique généreusement au sein du Rézo des parrains et marraines dès 2014. À l’automne dernier, elle annonce qu’elle souhaite vivre une nouvelle expérience de jumelage. C’est là que le déclic se fait.

Septembre. Une rencontre de jumelage est organisée. Quelques minutes après la poignée de mains, les deux jeunes femmes sont engagées dans une conversation enflammée! Rapidement, elles réalisent qu’elles partagent les mêmes valeurs, la même passion pour les chiens… et qu’elles sont toutes les deux enceintes !

Novembre. Une nouvelle rencontre est organisée ayant pour but cette fois la rédaction de ce portrait. Dès les premières secondes de l’entrevue, les rires sont joyeux et les regards complices. Elles évoquent avec gaieté leurs sorties des derniers mois et n’hésitent pas à s’en promettre davantage dès que les bébés seront là.

« Mais qu’est-ce qui fait que votre jumelage est une réussite ? » C’est presqu’en cœur qu’elles répondent « la simplicité, la sensibilité, le partage de nos inquiétudes face à la maternité, la spontanéité et le naturel de notre relation. »

Merci Laurence et Sophie d’avoir accepté de partager ce petit moment d’intimité. Devant tant de complicité et d’affection, je me surprends à rêver à de nombreux jumelages, à des amitiés authentiques comme la vôtre et à des tas d’expériences d’intégration réussies. Vous êtes inspirantes. Longue vie à votre amitié !

Ce portrait d’une nouvelle arrivante est présenté par Marie-Claude Soucy, agente de migration Place aux Jeunes région Matane (PAJ). En complémentarité avec PAJ qui s’adresse aux jeunes diplômés, le SANAM soutient plus spécifiquement les nouveaux arrivants de plus de 35 ans ainsi que les personnes immigrantes.

Cette série de portraits, réalisée conjointement, vise à faire rayonner le précieux apport des nouveaux arrivants de La Matanie au sein de leur communauté d’accueil.

À propos du Rézo de parrains et marraines des nouveaux arrivants

Le Rézo des parrains et marrains, qui se présente en deux volets – général et étudiants internationaux – a été lancé à l’automne 2014. Dès la première année, près d’une trentaine de dyades ont été formées.

Les jumelages se font au gré des demandes, en fonction des attentes et intérêts des nouveaux arrivants ainsi que des parrains et marraines. Les personnes intéressées par le Rézo des parrains et marraines peuvent communiquer avec le Service des nouveaux arrivants de La Matanie (SANAM) ou Place aux jeunes (PAJ). Il est aussi possible d’en apprendre davantage sur le projet de jumelage en consultant la fiche « Parrain/marraine d’un nouvel arrivant » sur le site BénévolatMatanie.ca.

Publicités