Un nouveau départ pour Catherine – Merci et aurevoir!

Il y a environ une semaine, la chargée de projet du SANAM qui occupait le poste depuis 2012, Catherine Berger​, a pris la décision de se tourner vers de nouveaux projets et horizons.

Seule ressource au SANAM, Catherine a su mettre sur pied un service complet et contribuer au développement de l’accueil, de l’attractivité et de la rétention en Matanie. Ce sont des centaines de nouveaux arrivants de toutes origines qui ont eu la chance de côtoyer cette femme dynamique, ouverte, engagée et intimement convaincue de la richesse de notre région et de celle que la diversité culturelle apporte.

Toujours dans un esprit de concertation, des dizaines de projets ont vu le jour souvent en collaboration avec Place aux jeunes Région Matane : jumelage entre nouveaux arrivants, étudiants et natifs de la région, programmation d’activités pour favoriser la création d’un réseau social pour les nouveaux arrivants, soirées de rencontres interculturelles, stratégie territoriale d’accueil, d’attraction et de rétention «Vivez La Matanie», outils et activités pour favoriser le sentiment d’appartenance et renforcer notre fierté de vivre ici, portraits de nouveaux arrivants, soutien de personnes immigrantes dans la mise sur pied de leurs projets, trousses pour les municipalités et entreprises… la liste pourrait continuer encore longtemps!

On peut dire que La Matanie est devenue encore plus accueillante grâce aux ponts que Catherine a contribué à bâtir entre les personnes originaires de La Matanie et celles l’ayant adoptée, qu’elles soient nées au Québec ou ailleurs dans le monde.

Fanny Allaire-Poliquin, qui a remplacé Catherine durant son congé de maternité de la dernière année, poursuivra tout ce travail avec autant de détermination, de passion et de rigueur! Nous souhaitons que le chemin qui se présente devant toi, Catherine, réponde à toutes tes ambitions et rêves! Bonne continuation!

11058316_1577715545818139_1461233771716188620_o

Un envol vers un nouveau départ. Merci à Hugues Deglaire pour cette photo.

Mamoud Mbouombouo ::: Partager nos cultures!

Mamoud Mbouombouo

Mamoud arborant un « Bâbouoh », un chapeau de noblesse porté pour les grandes cérémonies

Mamoud est arrivé à Matane il y a 16 mois suite à l’obtention d’un emploi chez Marmen. Il ne se verrait pas vivre ailleurs qu’en région, même s’il dit connaître les défis propres à notre éloignement des grands centres, la tranquillité qu’offre notre milieu est essentielle pour lui. Personne engagée de nature, il mène plusieurs projets dont celui de faire découvrir une partie de la culture africaine et camerounaise aux personnes dans La Matanie. « Si je connais la poutine, c’est parce qu’on me l’a fait découvrir. Si vous ne connaissez pas le couscous de chez moi, c’est parce que personne ne vous l’a fait goûter! », s’exprime-t-il. Il faut partager nos cultures! 

Foumban est une ville de l’Ouest du Cameroun qui a vu naître Mamoud. Il exerça dans cette région le métier de sculpteur sur bois à partir de l’âge de 11 ans. Il a appris très tôt l’entrepreneuriat et il se plait à prendre part à toutes les étapes du processus d’affaires. De la fabrication à la vente, Mamoud a développé une expertise comme sculpteur sur bois. Il est même souvent parti vendre ses sculptures notamment en Europe.

Diverses opportunités l’amènent à prendre un vol pour le Québec il y a de cela presque 4 ans. C’est à Chicoutimi qu’il s’installe, connaissant déjà quelqu’un qui y vivait. Là-bas, il s’implique et devient vice-président des Africains. Il travaille aussi sur un projet de boutique d’artisanat qui ne verra malheureusement pas le jour. Après quelques constats et conseils de la part de personnes de confiance, il décide de retourner étudier pour suivre une formation en soudure. « Après une quinzaine d’années à œuvrer dans le milieu du travail et de l’entrepreneuriat, le retour sur les bancs d’école n’est pas une évidence », explique-t-il. Cependant, cette formation lui permet d’obtenir un emploi chez Marmen. Il quitte alors Chicoutimi, traverse le fleuve et s’installe à Matane en janvier 2016.

Aujourd’hui, ses projets à Matane le motivent et il s’implique notamment dans le comité Rézo Matanie depuis mai 2017. Il contribue ainsi à organiser une programmation d’activités pour les nouveaux arrivants québécois et les personnes immigrantes. Un autre projet qui lui tient à cœur est la valorisation des échanges interculturels en Matanie. C’est pourquoi, depuis peu, Mamoud a créé une branche matanaise de l’Association camerounaise Noun mon beau département, nommée ainsi en raison du département camerounais d’où vient Mamoud. Le but de cette association ici sera de nous faire découvrir plusieurs aspects du Cameroun et de l’Afrique à travers diverses activités. Nous croyons nous aussi qu’il est important de créer des occasions d’échanges interculturels et nous espérons que vous aurez autant envie que nous de goûter à ce fameux couscous de chez lui !

Encore une fois, bienvenue parmi nous Mamoud! Nous te souhaitons la meilleure des chances dans tes projets et te remercions de ton implication!

Nous vous présentons le nouveau Comité Rézo Matanie !

IMG_20170504_183714339

De gauche à droite : Elie Damien Araboux, Émilie Genest, Mamoud Mbouombouo, Anthony Phan-Beaudoin, André Marcil, Luce Thériault, Annie Veillette et Julie Simard.  En bas : Keven M. Boulanger et Fanny Allaire-Poliquin (ainsi que Ginger, la membre canine du groupe!).

Nous sommes heureux de vous présenter le nouveau comité Rézo Matanie!

Coordonné par la chargée de projet du SANAM et par l’agente de migration de Place aux jeunes Région Matane, le comité Rézo Matanie est composé de nouveaux arrivants québécois ou immigrants, ainsi que de matanais bénévoles qui désirent s’impliquer pour contribuer à l’intégration des nouveaux arrivants en Matanie.

Mis sur pied en 2010, ce comité a conservé les mêmes objectifs au fil des années :

Favoriser l’intégration des nouveaux arrivants en Matanie en proposant une programmation d’activités qui permet aux participants de découvrir le territoire et d’élargir leur réseau.

Constituer un lieu d’implication où les nouveaux arrivants, ainsi que ceux et celles qui souhaitent contribuer à leur intégration, peuvent proposer des idées d’activités et collaborer activement à leur réalisation. 

En 2016, le temps était venu de recruter de nouveaux membres prêts à prendre le relais de ceux qui se sont investis et qui ont si bien bâti le comité. Heureuse coïncidence, à la fin de cette même année, un groupe de nouveaux arrivants dynamiques et désireux de s’investir pour rendre Matane encore plus accueillante arrivait dans notre belle région. C’est ainsi qu’en décembre 2016, le comité Rézo Matanie accueillait de nouveaux bénévoles et redevenait un lieu d’implication actif. Le comité s’est élargi jusqu’en mai 2017 et compte désormais huit membres originaires de plusieurs endroits du Québec et du monde.

Nous sommes donc heureux de vous présenter les personnes qui oeuvrent à élaborer une programmation d’activités variées, attirantes, accessibles et conviviales! Pour être certain(e) de ne rien manquer, inscrivez-vous à l’infolettre du SANAM et suivez-nous sur Facebook!

Pour une région toujours plus accueillante!

Pour en savoir plus sur l’historique du comité Rézo Matanie, cliquez ici.

5 à 7 Pub Quiz – Connais-tu ta Matanie?

visuel

Le comité d’accueil des nouveaux arrivants, Rézo Matanie, vous invite à participer à un « Pub Quiz » – un jeu questionnaire sur La Matanie, le jeudi 18 mai prochain! Pour l’occasion, la fameuse Brasserie au Vieux Loup, située au 389 Avenue St-Jérôme à Matane, nous accueille.

Que vous veniez d’arriver dans la région ou que vous soyez Matanais ou Matanien pure laine, votre participation sera une belle occasion de tester vos connaissances et d’en apprendre plus sur La Matanie en plus de créer des liens, le tout dans le plaisir et la convivialité !

Des équipes seront formées sur place, l’activité est gratuite, les consommations sont à votre discrétion.

L’équipe gagnante se méritera un prix « local » ! D’autres prix de participation seront également offerts!

Venez vous amuser avec nous et en apprendre plus sur votre Matanie d’origine ou d’adoption! Plaisir garanti!

Pour vous inscrire :
Répondez « Je Participe » à l’événement Facebook ou écrivez-nous par courriel! allaire-poliquin.fanny@cgmatane.qc.ca ou migration@cjematane.ca

Semaine de l’action bénévole : MERCI!

17352022_1317393381677528_3878979794911170800_nEn cette semaine de l’action bénévole, le Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie tient à souligner l’apport de chacune des personnes qui s’implique de près ou de loin dans les projets du SANAM.

Que vous soyez impliqué dans le Comité Rézo Matanie, dans le Rézo des Parrains-marraines ou que vous participiez à l’organisation d’évènements ponctuels, le temps que vous offrez et le coeur que vous mettez dans ces projets ont un impact réel sur le tissu de notre communauté, que vous contribuez à tisser un fil à la fois.

Bravo également au Centre d’action bénévole région de Matane pour tout son travail. N’oubliez pas que vous pouvez toujours visiter le site https://www.benevolatmatanie.ca/ pour trouver une implication ou pour trouver des bénévoles.

Voici quelques photos qui de moments marquants de l’année précédente, moments qui n’auraient pas pu exister sans vous, chers bénévoles! Un grand MERCI à chacun d’entre vous!

PORTRAIT ::: Annie et Alexandre – Le choix de la solidarité régionale!

Alexandre se décrit lui-même comme un « p’tit gars de rang », du fait qu’il a grandi à Sainte-Monique-de-Honfleur, un village de quelques centaines d’âmes à 30 minutes d’Alma au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il garde un fort sentiment d’appartenance à sa région mère, mais les charmes et opportunités de La Matanie ont su garder leur emprise sur lui depuis qu’il s’y est installé il y a 6 ans (se faire une copine matanaise a peut-être pesé un peu dans la balance aussi…). Annie, pour sa part, est revenue à Matane à l’été 2017 après l’avoir quittée pour ses études. C’est d’entreprendre une maîtrise en développement régional qui l’a poussée à revenir habiter son coin de pays ; elle est convaincue : «je veux contribuer au développement de ma région natale et c’est pour elle que je veux m’investir et mettre à profit mes connaissances». Annie et Alexandre forment un couple charmant et très conscient des défis auxquelles sont confrontées les régions du Québec. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils ont choisi d’y faire leur vie : ils croient aussi à la force du rural et à celle des gens qui choisissent de s’y établir.

Portrait d’un jeune couple engagé et inspirant!


Enseignant en Animation 3D au Cégep de Matane, Alexandre vient d’abord vivre à Matane pour y entamer un DEC en Techniques d’animation 3D. Bien que cette formation s’offre dans les plus grandes villes, il choisit Matane parce que le cadre de vie ressemble plus à ce qu’il connaît. Il termine son DEC avec un stage au Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN) qui lui vaut un emploi durant les années qui suivent. Ce n’est pas anodin, selon lui, que de réussir dans son domaine en région et Alexandre en éprouve une certaine fierté. Plusieurs croient en effet qu’il est nécessaire de vivre dans les plus grands centres afin d’évoluer dans le secteur du développement technologique, mais ce n’est pas le cas à son avis. Pour sa part, il a choisi de contribuer à faire venir le développement technologique jusqu’à nous! Aujourd’hui, il est ravi de sa carrière débutante en enseignement 3D et il se plaît à évoluer dans un Cégep qui compte des étudiants de partout au Québec et dans le monde. « Cette diversité dans le programme de 3D crée une atmosphère unique car tout le monde se trouve à être un peu déraciné. La cohésion qui se crée dans le groupe est forte! », exprime Alexandre.

De son côté, Annie a quitté son foyer il y a quelques années pour se rendre à Montréal afin de compléter un baccalauréat en psycho-sociologie à l’Université de Montréal. Elle tient à expérimenter le pouls de la vie urbaine montréalaise, mais se doute bien qu’elle reviendra chez elle par la suite. « Tout le temps que j’étais là-bas, ça renforçait mon sentiment d’appartenance à Matane », affirme-t-elle. Trois ans plus tard, la région du Bas-Saint-Laurent la compte à nouveau parmi ses citoyens lorsque la bachelière s’installe à Rimouski pour débuter une maîtrise en développement régional à l’UQAR. Tout au long de ses études, elle revient l’été à Matane afin de travailler à la Municipalité Régionale de Comté de La Matanie. Cette expérience lui vaut une connaissance croissante et importante du territoire. Revenue définitivement à Matane il y a de cela quelques mois afin de poursuivre la rédaction de son mémoire, Annie aspire à travailler ici en développement régional ou dans un domaine connexe tout en poursuivant sa recherche.

Motivés à s’impliquer dans leur communauté, Annie et Alexandre se sont inscrits ensemble au projet de jumelage que propose le SANAM et le Cégep. Une étudiante française en photographie du Cégep et un étudiant malien en Soudage-Montage au Centre de formation professionnelle ont la chance de pouvoir compter sur Annie et Alexandre comme marraine et parrain depuis l’hiver 2017. Ils se plaisent à offrir la chance à ces étudiants de sortir de leur milieu scolaire, de découvrir le territoire et d’entrer en contact avec la culture québécoise et matanaise. Également impliquée dans le comité Rézo Matanie, Annie participe à l’organisation d’activités pour les nouveaux arrivants. Nous sommes bien heureux de la compter parmi nous!

La Matanie ne peut que se compter chanceuse de vous compter sur son territoire, Annie et Alexandre, et nous vous souhaitons de continuer à vous épanouir ici, tout en apportant de vos compétences au développement régional et technologique de notre beau coin de pays! 🙂 

 

Activité Rézo Matanie d’avril : Sortie à la Cabane à sucre et Bastringue!

image_TC média

Image TC Média

Le comité Rézo Matanie vous invite à une activité typique incontournable du mois d’avril : une sortie à la Cabane à Sucre!

Dimanche le 23 avril, rendez-vous à 11 :45 à l’Auberge-Érablière de la Pente abrupte, située à Sainte-Paule, pour déguster un délicieux repas traditionnel.

Reconnue par l’Avantage Gaspésien comme l’une des meilleures cabanes à sucre au Québec, l’Auberge-Érablière de la Pente Abrupte nous offrira aussi la chance de visiter les installations. 

Question de bien digérer notre dîner, nous terminerons l’activité avec un petit cours de bastringue, une danse québécoise qui sera animée par Évelyne Beaudin, une nouvelle arrivante passionnée de danses traditionnelles!

TARIF:
Nouvel arrivant et étudiant international : Adulte : 10$ , Enfant : 2$
Général : Adulte : 15,95 $ +taxes , Enfant : Entre 5 $ et 9,95 $ +taxes

PLACES LIMITÉES – INSCRIPTION REQUISE (précisez si vous voulez covoiturer): 
Fanny Allaire-Poliquin SANAM, allaire-poliquin.fanny@cgmatane.qc.ca 418-562-1240, poste 2230

POUR SE RENDRE :
Adresse : Auberge de la pente Abrupte, 40 Chemin Sayabec, Sainte-Paule

Nous organiserons du covoiturage pour nous rendre à l’érablière. Si vous voulez offrir de la place dans votre voiture, ou que vous voulez covoiturer, veuillez nous en aviser au moment de votre inscription.

  • Rencontre pour covoiturage : 11h00, Stationnement de l’hôtel de ville de Matane 
  • Si vous vous rendez par vous-mêmes, on se rejoint à l’auberge à 11h45

N’oubliez pas de vous vêtir de votre plus belle chemise à carreau! 😉 

MENU :
Soupe du jour et pain maison
Assiette principale : 

  • Jambon
  • Bines
  • Saucisses cocktail
  • Oeuf poché cuit dans le sirop d’érable
  • Cipaille
  • Patates rissolées
  • Salade de chou

Dessert (un choix sur les trois) :

  • Pouding chômeur,
  • Crêpes au sirop d’érable
  • ou Grand-Père au sirop d’érable

 Thé, café, tisane ou jus de fruits inclus pendant le repas.

De la tire sur neige pourra être achetée et mangée sur place (demi-verre de 4 oz à 4,75 $, verre de 6 oz à 6,75 $ – Notez que le contenant de tire peut être partagé par plus d’une personne)

*Menu sans porc :
Une assiette sans porc peut être offerte (sans cipaille et saucisses cocktails). Il n’y a pas de lard de porc dans les bines, elles sont à l’érable sans viande. Des crêpes seront ajoutées dans l’assiette et un autre choix pourra être fait pour le dessert. 

Veuillez noter que, comme pour l’ensemble de la programmation de Rézo Matanie, cette activité est destinée tout particulièrement aux nouveaux arrivants mais est ouverte à l’ensemble de la population.

Explorez votre région. Élargissez votre réseau. (RE)Découvrez votre Matanie!