Portrait : Luc Massicotte ::: Quand la synergie est là!

Luc Massicotte
Luc est né à Montréal. Il habitait Ville Lorraine depuis 2004, au nord de Montréal et est ingénieur industriel. Pendant huit ans il a travaillé à son compte dans sa boîte de consultation spécialisée dans l’amélioration continue des processus d’affaires. Il y a quelques années, il a commencé à planifier sa réorientation professionnelle. C’est en dénichant une offre d’emploi pour un poste de Conseiller en écologie industrielle à la SADC de la région de Matane qu’il décida de postuler! C’était peut-être l’occasion qu’il cherchait : il allait pouvoir se rapprocher de sa fille qui habite à Gaspé, quitter le trafic et relever un nouveau défi professionnel qui le stimulait énormément. Un déménagement, ça peut prendre du temps à se planifier… sauf quand on se fait embaucher plus vite que l’on croyait! Alors hop! À l’été 2017, Luc fermait son entreprise, commençait son contrat et déménageait à Matane! Voici le début d’une belle aventure.

Proactif et ouvert, Luc avait comme objectif de s’intégrer rapidement à son nouveau milieu. La première semaine de son arrivée, il ne tarda à aller dans les 5 à 7 à la Fabrique, se joindre aux Dîners de l’amitié organisés par les Cuisines collectives, puis essayer le Ultimate Frisbee, se joindre aux activités Rézo Matanie et du Groupe d’entraide Matanie. Conjugué à l’accueil chaleureux que lui ont réservé ses collègues de la SADC, le résultat est impressionnant! Même Luc ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi rapide : en quelques mois à peine, il se lie d’amitié avec plusieurs personnes, son agenda est rempli d’activités toutes les semaines, il s’implique dans le conseil d’administration des cuisines collectives et de Ultimate Matane, ainsi que dans le comité consultatif en environnement de la ville de Matane! Tout ça, en plus de travailler dans le cadre de son emploi au développement du nouveau Projet Synergie Matanie, un projet novateur d’économie circulaire.

« Où trouve-t-il tout ce temps, vous demanderez-vous? » Luc explique : « À Ville Lorraine, je passais parfois deux à trois heures par jour dans le trafic. Quand je suis déménagé ici, j’ai retrouvé ces heures perdues et je peux les investir dans ce qui me plaît vraiment et dans les causes qui me tiennent à coeur »! Selon Luc, sa qualité de vie s’est grandement améliorée depuis son arrivée. Habitant au centre-ville, il se rend partout à pied ou à vélo, ce qui lui donne le temps de découvrir les charmes de Matane.

Il constate que le mode de vie d’ici favorise beaucoup plus l’implication sociale et communautaire, car il trouve que les gens sont moins centrés sur leurs besoins individuels et ont plus de temps. « En ville, tu es une goutte dans l’océan, mais ici, tu es un éléphant dans la piscine », s’exclame-t-il en riant! En s’impliquant et en participant aux événements, on rencontre beaucoup de gens et on revoit souvent les mêmes personnes. Ça favorise la création de liens, ça nous tisse chaque fois plus serrés et ça donne le goût de s’impliquer pour la collectivité.

Visiblement bien heureux de vivre ici, au printemps 2018, Luc a pris la décision de rester définitivement à Matane. « Je n’accepterais pas de voir ma qualité de vie diminuer, maintenant que je bénéficie de tout ça, explique-t-il. En plus, j’ai rencontré l’amour! » Cette surprise dans sa vie aide sûrement la balance à pencher du côté « rester », mais ça complète aussi un tout… c’est ce qu’on appelle la synergie!

On te souhaite bien du bonheur ici Luc! La Matanie est plus unie grâce à toi!

Publicités

Rallye intermunicipal : une occasion unique de découvrir La Matanie! 

Visuel

 

Nous invitons tous les nouveaux arrivants à participer à ce rallye unique cet automne! 

Les 9 et 16 septembre 2018 , vous aurez l’occasion de participer à un parcours  de découverte du territoire, avec des énigmes à résoudre et des flamants roses à trouver! L’activité est gratuite.

D’une durée d’une journée, les circuits se font en voiture. Les participants doivent se rendre dans la municipalité désignée pour s’inscrire. Ils doivent ensuite visiter chacune des municipalités pour répondre aux énigmes du rallye et trouver le flamant rose. L’activité est gratuite et des aires de repas sont mises à la disposition des participants.

9 septembre : Secteur Est de La Matanie (Les Méchins, Grosses-Roches, Ste-Félicité, St-Adelme et St-Jean-de-Cherbourg)

16 septembre : Secteur Ouest de La Matanie (Baie-des-Sables, St-Ulric, St-Léandre et St-René)

POUR LES NOUVEAUX ARRIVANTS QUI N’ONT PAS DE VOITURE

Si vous êtes nouvel arrivants et que vous souhaitez participer, mais que vous n’avez pas de moyen de transport, contactez le SANAM. Nous tenterons de trouver un groupe qui participe et qui a de la place dans sa voiture pour vous. En plus, ça vous permettra de rencontrer de nouvelles personnes sympathiques et d’élargir votre réseau!

POUR LES NOUVEAUX ARRIVANTS QUI ONT UNE VOITURE :

Vous pouvez aller faire le parcours par vous-mêmes avec votre voiture, sans inscription auprès du SANAM et en suivant les indications des organisateurs ici. 

*Si vous avez de la place dans votre voiture pour qu’une personne sans moyen de transport ait l’occasion de participer, informez-nous en!*

Visuel 3

Cet événement est une invitation de la Table en loisir de La Matanie en collaboration avec les municipalités participantes.

Parrains et marraines recherchés pour la rentrée 2018 – Séance d’info –

Mélina Corinne 2017 2 INVITATION SÉANCE INFO2

PARRAINS ET MARRAINES RECHERCHÉS

Jumelage interculturel

C’est déjà la rentrée scolaire au Cégep de Matane et le nombre d’étudiants internationaux a bondi cette année! Le jumelage interculturel offert par le SANAM en collaboration avec le Cégep de Matane connaît une belle popularité et plusieurs étudiants sont déjà inscrits.

Nous sommes donc à la recherche de plusieurs parrains et marraines pour l’année scolaire 2018-2019! Une séance d’information pour les personnes intéressées à s’impliquer comme parrain ou marraine aura lieu : 

Jeudi le 6 septembre 2018, à 18h30
Lieu : Cégep de Matane (O-120 – Salon du personnel)

Veuillez confirmer votre présence à la rencontre auprès de Fanny Allaire-Poliquin, par courriel : allaire-poliquin.fanny@cgmatane.qc.ca

APPEL AUX EMPLOYEURS DE LA MATANIE – Les employeurs de La Matanie invités à promouvoir leurs offres d’emploi à la Foire nationale de l’emploi de Montréal en octobre 2018

VivezLaMAtanie_jpeg

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate


APPEL AUX EMPLOYEURS DE LA MATANIE

Les employeurs de La Matanie invités à promouvoir leurs offres d’emploi à la Foire nationale de l’emploi de Montréal en octobre 2018


Matane, le mercredi 22 août 2018 – Les entreprises de La Matanie qui auront des postes à combler à l’automne 2018 sont invitées à contacter la délégation qui se rendra à la Foire nationale de l’emploi à Montréal les 11 et 12 octobre 2018 pour promouvoir les emplois disponibles sur notre territoire.

La Foire nationale de l’emploi de Montréal est l’un des plus grands événements au Québec pour les chercheurs d’emploi. Plus de 11 000 visiteurs sont attendus cette année. La Matanie y sera présente afin d’aider les entreprises à combler des emplois qualifiés et spécialisés en allant recruter des travailleurs à l’extérieur de la région.

La délégation qui se rendra à cet événement sera composée de représentants du Comité Emploi de La Matanie, de Place aux jeunes région Matane et du Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie (SANAM). Elle aura comme mission de rencontrer des candidats potentiels et de présenter les services d’aide à l’installation et à l’intégration qui peuvent leur être offerts. L’équipe profitera aussi de sa présence pour promouvoir le territoire et la qualité de vie matanienne.

Dans la lignée de la stratégie « Vivez La Matanie » élaborée par la MRC de La Matanie et plusieurs partenaires, cette participation territoriale à un salon de l’emploi est une première.

Les employeurs de La Matanie qui souhaiteraient que leur offre d’emploi soit représentée lors de cet événement sont invités à contacter Fanny Allaire-Poliquin, chargée de projet au SANAM, afin de connaître la démarche à entreprendre et les conditions à respecter, au numéro de téléphone suivant : 418 562-1240, poste 2230 ou par courriel à l’adresse suivante : allaire-poliquin.fanny@cgmatane.qc.ca.

– 30 –

Source : Fanny Allaire-Poliquin, chargée de projet, Service d’accueil des nouveaux arrivants de La Matanie, 418 562-1240, poste 2230

Regarder devant et faire sa vie aux Méchins! ::: Portrait de Marthe

Houssouhon Marthe Lengane1

C’est au jeune âge de 20 ans que Pawontore Marthe Houssouhon Lengane, ou Marthe en plus court, quitte le Burkina Faso pour aller étudier toute seule à Montréal. Ce changement de vie drastique, elle y était mentalement préparée ; c’est « sa destinée » qui se concrétise. Depuis ses 8 ans, elle sait que ses parents prévoient l’envoyer étudier au Canada afin d’offrir à leur fille unique l’avenir le plus prometteur qui soit.

Il y a de cela 3 ans, c’est avec des sentiments partagés qu’elle quitte donc tout ce qu’elle connaît, ses racines, son pays et ses proches. Son père, une personne très spéciale et importante dans sa vie, Sarah, sa sœur adoptive avec laquelle elle partage tout et ses quatre frères cadets vont terriblement lui manquer. Elle raconte qu’au moment de partir « tu te poses plein de questions, tu as peur, tu ne sais pas ce qui t’attend ». Ces appréhensions se mélangent avec une hâte et une grande excitation de découvrir sa nouvelle vie. Par chance, elle a un peu de famille au Québec et elle vit avec sa tante Mariam Simbre durant la première année de ses études à l’Université de Montréal en Économie. Elle change ensuite de branche et étudie à l’institut TECCART en Soutien technique informatique, tout en travaillant pour gagner sa vie.

Malgré la neige, la chaleur des gens

Ayant grandi dans un pays où la chaleur est présente à l’année longue, les hivers et le froid deviennent vite un enjeu. « Pour moi, l’hiver commençait l’automne ! Je portais même deux à trois paires de jeans en même temps quand je suis arrivée à Montréal », s’exclame Marthe en riant. Maintenant, elle dit adorer la neige! C’est d’ailleurs grâce au soutien de plusieurs personnes que son expérience se passe bien. Elle tient à souligner l’aide précieuse que Serge Racine, son amie Monika et la famille Bancé lui ont apportée pour son déménagement. Marthe se fait plusieurs amies à Montréal et rencontre aussi la personne qui deviendra son fiancé moins de deux ans plus tard. « Depuis que je suis petite, j’ai toujours cru aux contes de fées et je savais que je trouverais un prince charmant qui m’aimerait à ma juste valeur, peu importe sa nationalité! Puis j’ai rencontré un oiseau rare, une personne qui est prête à tout pour les autres et pour moi. Il m’a beaucoup soutenue depuis qu’on se connaît » raconte-t-elle en pensant avec hâte à son mariage qui se tiendra cet été et se fera selon les traditions burkinabées.

Nouvelle vie entre Les Méchins et Matane

Le fiancé de Marthe travaille chez Verreault Navigation et Marthe a décidé de venir s’installer avec lui à Les Méchins. Arrivée depuis moins de deux mois en Matanie, elle s’intègre rapidement et dit voir son avenir ici. Elle est déjà impliquée dans des événements – elle a d’ailleurs défilé lors du dernier événement de Okavi Découverte de l’Afrique à Matane, elle fait du cheval à Les Méchins et a des projets plein la tête! Sa priorité est sa recherche d’emploi en administration ou en soutien informatique, mais vivre ici lui a aussi donné le goût d’entreprendre. Elle s’est lancée depuis mai dans l’exportation au Burkina Faso d’ordinateurs usagés remis à neuf, projet qu’on peut suivre sur Facebook au nom de Victoire Import Logistique.

Houssouhon Marthe Lengane6

© Photo Pierre-Mark Lavoie. Défilé de mode de la soirée OKAVI Découverte de l’Afrique à Matane, le 9 juin 2018

Marthe se dit extrêmement reconnaissante de cette chance qu’elle a de vivre ici et elle dit tout faire pour devenir cette femme que son père a vue en elle. « Mes expériences à Montréal m’ont forgées et maintenant je commence une nouvelle étape de ma vie, je suis certaine que je vais l’attaquer avec force, avec un époux merveilleux! ». Elle sait que tout cela n’aurait pas lieu sans le soutien indéfectible de son père et sans l’amour de sa mère, qui reste toujours aussi présente dans son cœur. Ses frères lui manquent, ses amies burkinabées aussi, mais Marthe fonce et regarde en avant!

Nous te souhaitons que tous tes rêves se réalisent! Bienvenue parmi nous, dans ton nouveau chez-toi, belle Marthe! 

 

Un circuit sur l’histoire de Matane en autobus avec guide accompagnateur

Circuit historique

Belle activité pour les nouveaux arrivants qui sont spécialement invités à participer par la Société d’histoire et de généalogie de Matane (SGHM)! 

SUR INSCRIPTION SEULEMENT | Coût 10$
Réservations au 418 562-9766 ou en se présentant au local de la Société durant les heures d’ouverture.

La Société d’histoire et de généalogie de Matane (SHGM) offre au grand public le Circuit sur l’histoire de Matane en autobus avec le guide accompagnateur et enseignant en histoire au Cégep de Matane, Louis Audet, les samedi 23 juin et dimanche 1er juillet de 13h30 à 15h30.

Le départ s’effectuera du stationnement de la SGHM située au 330, boulevard Dion (ancienne église Bon-Pasteur).

Prévoir des chaussures de marche et des vêtements en fonction du temps.

6 arrêts : De deux heures, ce circuit prévoit six arrêts, soit au vieux port, au parc Jeanne-Dionne en face de l’église Saint-Rédempteur, au centre-ville à l’hôtel de ville et à la Promenade des Capitaines, à la Passerelle René-Lavoie près du Camping de la rivière Matane, au parc industriel et au port de mer ainsi qu’au bureau d’accueil touristique du phare avec retour à la SHGM.

Il sera notamment question de la présence amérindienne, de la seigneurie, des églises des paroisses, de la rue Saint-Jérôme à diverses époques, de Matane au 19e siècle, du vieux port en soutien à l’industrie forestière, du chemin de fer, du nouveau port, des traversiers, du phare et de la compagnie Matane Air services.

ACTIVITÉ! Fête de la pêche 9 juin

LacVous aimeriez vivre une initiation à la pêche et découvrir le Lac Petchedetz?
L’Association des chasseurs et pêcheurs de la région de Matane invite la population et les nouveaux arrivants à s’initier à ce sport lors de la Journée de la pêche, moment où il est autorisé de pêcher sans permis.
 
Des truites seront mises à l’eau pour l’occasion et vous repartirez avec le fruit de votre pêche. C’est gratuit, mais il faut se rendre sur place par nos propres moyens et apporter appâts et cannes à pêche.
 
À APPORTER :
– Canne à pêche (Rézo Matanie pourrait vous en prêter *sur demande*)
– Appâts à truites (Rézo Matanie pourrait vous en fournir *sur demande*)
– Bottes de caoutchouc
– Pique-nique si vous souhaitez diner sur place
 
POUR VOUS RENDRE
Nous offrons du covoiturage, mais si vous souhaitez vous y rendre par vos propres moyens, voici le chemin :
Pour accéder au lac Petchedetz, prendre la route 195 qui longe la rivière Matane, direction St-René-de-Matane. Traverser la rivière en tournant à droite sur un pont. Le nom du chemin est le Chemin de la Coulée Carrier, à la hauteur du village de Ste-Paule. Monter la montagne jusqu’à ce que vous trouviez une grande affiche indiquant « Association des chasseurs et pêcheurs LAC PETCHEDETZ », à droite de la route. Un chemin forestier très court (et carrossable) vous amène au lac.
 
Rézo Matanie propose cette activité aux nouveaux arrivants et au public afin de leur permettre de découvrir un lac méconnu en Matanie, ainsi qu’une activité dont plusieurs Mataniens sont adeptes : la pêche!
INSCRIPTIONS
Informez Fanny du SANAM de votre présence et si vous aurez besoin de covoiturage, appâts ou cannes à pêche! 
par courriel : allaire-poliquin.fanny@cgmatane.qc.ca
Téléphone : 418-562-1240, poste 2230